fixation solive

Voici un extrait gratuit du guide de construction :
Sabot de solive à ailes extérieures
Pose sabot de solive à ailes extérieures
Sabot de solive à ailes intérieures
Pose sabot de solive à ailes intérieures
Sabot de solive à aile extérieure gauche et droite
Pose sabot de solive à aile extérieure gauche et droite
Sabot de solive à ailes repliées intérieures gauches
Sabot de solive à ailes repliées intérieures droites
Fixation d’un sabot sur une poutre en bois. Fixation d’un sabot dans du béton
Il existe aussi des étriers à queue d’aronde qui simplifie l’usinage
Les solives et chevrons font parties des éléments qui sont les plus sollicités dans une construction en bois, il est donc très important de réussir la transmission des charges vers les poutres porteuses et pannes à travers des accessoires d’assemblages surtout lorsqu’on est contraint de fixer les pièces de façon perpendiculaire, afin de répondre à des exigences techniques de la structure, d’apporter une touche d’esthétisme, de réduire la hauteur occupée par l’ensemble, etc. Nous verrons dans cet article les différents types de fixations de solives allant de la plus simple à la plus complexe.
Un sabot de solive est un accessoire de pose d’une solive, d’un chevron ou autre élément sur la face d’une poutre, d’une panne, d’un poteau ou d’un mur afin d’éviter la pose par chevauchement des deux pièces et ainsi gagner en hauteur mais aussi pour des contraintes particulières sur la structure.
Quand on parle de poutre, de panne, de chevron, de solive, cela sous-entend que le sabot peut supporter les lourdes charges du plancher ou de la toiture. Le choix de la hauteur, de la largeur interne d’un sabot dépend respectivement du rôle de la pièce à supporter (pour un solivage, un minimum de 2/3 de la hauteur de la pièce et pour une fermette porteuse un minimum de 3/4 de cette hauteur), et de la largeur de la pièce à porter (un jeu de 2 mm maximum en sus de la largeur de la pièce, mais plus respectueusement de 1 mm).
Il existe cinq types de sabots de solives à savoir un sabot de solive à ailes extérieures, un sabot de solive à ailes intérieures, un sabot de solive à ailes extérieures gauche ou droite, un sabot de solive à ailes repliées intérieures gauche ou droite et un sabot de solive de 45° gauche ou droite.
Il existe une très large gamme de dimensions de sabots de solives dont en voici quelques unes. Ces dimensions indiquées sont valables pour les sabots à ailes extérieures. Les sabots à ailes intérieures sont généralement déclinés dans une gamme de dimensions plus restreintes et sont marqués enbleu .
(1) A partir de cette dimension, les sabots ont en général une épaisseur de 2,5 mm.
Attention, avant de porter votre choix définitif sur un modèle, vérifiez bien que vous pourrez réellement vous l’approvisionner. En effet, les commerçants ne stockent pas tous les modèles. Il faut aussi bien vérifier la charge admissible de la pièce disponible si elle correspond à votre structure.
Il s’agit d’une alternative à la fixation avec sabots. L’étrier à âme intérieure est fixé à la poutre receveuse ou sur du béton. Une rainure est pratiquée dans la pièce à fixer et reçoit l’âme de l’étrier. Etant donné que cette rainure n’étant pas complète sur toute la hauteur de la pièce, cette dernière repose sur l’étrier et tient en place même si elle n’est pas fixée. La pièce est ensuite fixée à l’étrier avec des clous traversant spéciaux.
Avec cette technique, on dissimule de façon quasi parfaite toute quincaillerie, tout en obtenant une fixation très solide. Par contre, sa mise en œuvre demande un outillage très coûteux, aussi bien pour réaliser la rainure dans la pièce que pour réaliser les trous de fixation qui doivent être parfaitement alignés. Cet outillage peut être loué mais les loueurs ne sont pas légions.
Il existe plusieurs types d’étriers, en voici trois qui peuvent être employés pour les assemblages en bois :
Pour devenir Membre, il suffit d’acquérir un de nos packs en fonction du type de projet que vous souhaitez réaliser :
Pour participer à
ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci
d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a
été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.
Nous partageons du contenu avec nos abonnés
3 rue du Belvédère – 31120 – GOYRANS

fixation solive

Espace membre
Identifiez-vous
Devenir membre

Mon panier
Mon panier est vide

article pour €

Jardin – Assainissement – VRD
Maçonnerie – Façades
Charpente – Couverture
Menuiseries extérieures
Isolation – Cloisons / Plafonds

Menuiseries intérieures
Revêtements de sols
Revêtements muraux
Décoration – Mobilier
Equipement de la maison

Electricité
Courants faibles – Automatismes – Sécurité
Plomberie – Sanitaires
Chauffage – Rafraîchissement – Eau chaude sanitaire
Ventilation – Climatisation – Aspiration

Outillage
Mécanique – Véhicules
Logiciel SketchUp
Logiciels d’architecture
Communauté des Makers

Vie du site et du forum
Votre avis sur les articles de Système D
Hors sujet

Agenda du bricoleur
Nos partenaires
Sites intéressants

Système D actuellement en kiosque
Bricothèmes actuellement en kiosque
Abonnements magazines
Autres titres
Anciens magazines

Sommaires de Système D
Règlement du concours lecteurs

Dans tout le site

Dans tout le site
Conseils pratiques
Agenda du bricoleur
Forum
Boutique
Plan
Je veux…
Réalisations des lecteurs

Accueil
>Forum bricolage
>Charpente – Couverture
> Fixation solives sur poutre maitresse

Nous sommes actuellement le 26 Juin 2017 12:46
  Sujet du message:Fixation solives sur poutre maitresse
Bonjour, Dans le cadre d’une rénovation, je dois refaire le solivage d’un plancher d’étage. Le dimensionnement est fait, ce sont des solives de 63*175mm², avec un entraxe de 40cm, j’ai différentes envergures : 3.20m, 2.80m et 2m. Du plancher massif sera posé directement sur solives. Voila pour le contexte, ma question est : Sachant que je souhaite les mettre au-dessus, comment poser les solives sur les poutres maitresses? D’un coté elles seront encastrer dans le mur en pierres. Cordialement, menium.
  Sujet du message:Re: Fixation solives sur poutre maitresse
bonjour, qu’appelez vous poutres maîtresse et qu’elles sont leur dimension.
_________________ Cordialement Bigdos  » Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir.  »  (Confucius)
  Sujet du message:Re: Fixation solives sur poutre maitresse
bonjour quelques explications seraient les bienvenuessi j’essaye de comprendre, ton solivage va partir d’un mur et de l’autre coté va reposer sur une poutre parallèle au mur. ton solivage va être visible d’en dessous, ou pose d’un faux plafond ? un croquis ou photo parlerais beaucoup polo
  Sujet du message:Re: Fixation solives sur poutre maitresse
  Sujet du message:Re: Fixation solives sur poutre maitresse
Bonjour; vu comme cela il n’y a aucun problème, vous pouvez fixer vos solives avec des équerres sur vos poutres. Bonne suite.
_________________ Cordialement Bigdos  » Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir.  »  (Confucius)
  Sujet du message:Re: Fixation solives sur poutre maitresse
bonjour menium faire une demi entaille sur les solives au dessus des poutres les assembler ,comme cela on verrait toute les solives s ‘aligné sur la longueur de la pièce de par dessous(au lieu d’être en quinconce),les fixer de chaque coté avec les pointes ou vis sur les poutres
  Sujet du message:Re: Fixation solives sur poutre maitresse
Bonjour; vu comme cela il n’y a aucun problème, vous pouvez fixer vos solives avec des équerres sur vos poutres. Bonne suite.
bonjour menium faire une demi entaille sur les solives au dessus des poutres les assembler ,comme cela on verrait toute les solives s ‘aligné sur la longueur de la pièce de par dessous(au lieu d’être en quinconce),les fixer de chaque coté avec les pointes ou vis sur les poutres
  Sujet du message:Re: Fixation solives sur poutre maitresse
Re,pour les équerres comme celle-ci Simpson ou autres En alignant les solives, bien entendu. Je ne veux pas enlever à bill 1951 ses explications mais je pense qu’il conseille des entailles mi-bois sur le bout des solives que l’on aboute avec vis ou pointes.
_________________ Cordialement Bigdos  » Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir.  »  (Confucius)
  Sujet du message:Re: Fixation solives sur poutre maitresse
je pense qu’il conseille des entailles mi-bois sur le bout des solives que l’on aboute avec vis ou pointes.
  Sujet du message:Re: Fixation solives sur poutre maitresse
je pense qu’il conseille des entailles mi-bois sur le bout des solives que l’on aboute avec vis ou pointes.
  Sujet du message:Re: Fixation solives sur poutre maitresse
resolidariser c’est tout à fait cela, un exemple:
_________________ Cordialement Bigdos  » Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir.  »  (Confucius)
  Sujet du message:Re: Fixation solives sur poutre maitresse
Merci bigdos, par rapport à ton schéma, mon montage se fera dans le sens horizontal, on est d’accord? ça me parait pas mal comme approche… même pas besoin de fixer les solives aux poutres (avec des vis ou pointes) du coup..?
  Sujet du message:Re: Fixation solives sur poutre maitresse
re , Si il est nécessaire de fixer les solives aux poutres, celles-ci travaillent et oui !
_________________ Cordialement Bigdos  » Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir.  »  (Confucius)
  Sujet du message:Re: Fixation solives sur poutre maitresse
re , Si il est nécessaire de fixer les solives aux poutres, celles-ci travaillent et oui !
  Sujet du message:Re: Fixation solives sur poutre maitresse
_________________ Cordialement Bigdos  » Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir.  »  (Confucius)

Le bricolage récup’ qui détourne les objets

Sécuriser mon domicile

Rénover une maison ancienne

Aménager un jardin à vivre

Réalisation 1
Réalisation 2
Réalisation 3
Réalisation 4


Réalisation d’une terrasse couverte et son salon d’été


Une tour médiévale pour enfants


Une terrasse posée sur structure bois

En ce moment :407 utilisateurs actifs
Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 15 invité(s)
En ce moment :407 utilisateurs actifs
© PGV MAISON 2017 – Tous droits réservés – Systemed.fr est certifié OJD

Doc1.docx[20.45 Kio]

Téléchargé 185 fois

Doc1.docx[16.75 Kio]

Téléchargé 225 fois

Afficher les messages publiés depuis: Tous les messages 1 jour 7 jours 2 semaines 1 mois 3 mois 6 mois 1 an   Trier par Auteur Date du message Sujet Croissant Décroissant  
restauration esthetique poutre maitresse

renforcement poutre maitresse pourrie en son extrémité

Pied de poutre maitresse charpente pourri

Aller vers:  
Sélectionner un forum
——————
Bricolage
   Jardin – Assainissement – VRD
   Maçonnerie – Façades
   Charpente – Couverture
   Menuiseries extérieures
   Isolation – Cloisons / Plafonds
   Menuiseries intérieures
   Revêtements de sols
   Revêtements muraux
   Décoration – Mobilier
   Equipement de la maison
   Electricité
   Courants faibles – Automatismes – Sécurité
   Plomberie – Sanitaires
   Chauffage – Rafraîchissement – Eau chaude sanitaire
   Ventilation – Climatisation – Aspiration
   Outillage
   Mécanique – Véhicules
Informatique et nouvelles technologies
   Logiciel SketchUp
   Logiciels d’architecture
   Communauté des Makers
La communauté Système D
   Vie du site et du forum
   Votre avis sur les articles de Système D
   Hors sujet
 

fixation solive

L’alternative de l’habitat participatif

Les techniques pour agrandir une maison avec du bois

Fixation poutre et solive dans parpaing

38490
9

0
J’aime

Les articles les mieux notés

Ossature bois, tout-terrain
La technique des poteaux-poutres
Le MDF
Les abaques de solivage

En ce moment sur le forum

Clous et vis
Amateur souhaite rénover un parquet !
Table basse bois chene

Le site de référence pour tout savoir sur le bois
J’ai un garage et je vais aménager une mezzanine sur une partie (au dessus des voitures). Cette mezzanine servira essentiellement de grenier pour entreposer toute sorte de cartons et autres.
Voici les données (voir aussi le schéma joint).
– 2m50 dans l’autre sens (entre 1 mur et rien)
J’ai reçu les poutres et solives que j’avais commandé (j’avais fait le calcul sur le site et j’avais eu des réponses de boisophiles, encore merci  J).
La poutre fait 150 x 350 (longueur 5m40)
Les solives font 80 x150 (longueur 2m40)
Il ne me « reste » plus qu’à fixer tout ça. Je pense fixer la poutre avec 2 sabots métalliques.
–          dans du parpaing rempli de beton (chainage).
Est-ce que les 2 solutions sont possibles ? Je suppose que la technique est différente.
Quel type de scellement est le plus approprié ?
Puis-je aussi avoir une fixation mixte (sabot fixé en bas sur du parpains creux et en haut sur du béton).
Question : un des sabots va se trouver dans un angle (le n°2 sur le schéma). Est-ce qu’il y a des solutions spécifiques : sabots en équerre, distance du coin à respecter ?
–          sur le mur (sabots, autres ?)
–          sur la poutre (sabot, autres ?)
Merci d’avance pour vos réponses et vos conseils
pour des sabots 4 fixations avec des chevilles diamètre 8 ( chevilles pour plein ou pour creux ou chevilles de marque crampon les meilleures )
si vous voulez faire des scellements, un trou dans un bloc creux, une petite assise au mortier, le chevrons posé dessus et bourré au mortier…
Merci pour la réponse Rémy. Est-ce qu’il y a un inconvénient à mettre des sabots sur un parpaings creux (moins solide ?).
Est-ce qu’il faut respecter une distance minimum par rapport à un angle (fin d’un mur) ?
il n’y a pas d’inconvénient à utiliser un parpaingcreux pour une fixation tant que la fixation est bonne ( bonne cheville, vis adaptée ) Dans votre cas, les fixations travaillent au cisaillement des vis ( vers le bas, à l’applomb ) et n’ont pas d’effet à l’arrachage sur un parpaing.
Il y a surement une distance à respecter par rapport à un bord ou un angle. Là par contre je ne sais pas, Boisphile saura lui. je pense que 15cm est ok. Maintenant ca dépend aussi si le bord ou l’angle est un poteau béton ou pas…
Non ! il n’y a rien de prescrit dans ce domaine pour la simple raison qu’en structure et pour charges lordes on ne doit pas utiliser des chevilles nylon.
Cela étant si c’est bien fait ça ne pose pas de problème mais il faut que ce soit très bien fait.
Il faut utiliser des chevilles longues à collerette et aller chercher a cloison milieu du parpaing.
Il faut percer avec du matériel de précision et mettre très peu de percussion pour ne pas éclater le béton au débouché de la mèche.
ok boisphile. Comment fait-il faire alors pour fixer un sabot sur de la maconnerie? je veux dire en utilisant autre chose que de la cheville nylon?
Sur de la maçonnerie pleine des goujons métalliques et sur du creux des « parapluies » et de l’injection type SPIT Satelis – EPOMAX – SPIT CMIX plus etc .. évidemment ce n’est pas donné, mais c’est réglementaire, marquage CE, et contrôle Socotec.
attention messieurs mais ce que les anciens m ‘ ont appris :
NE JAMAIS SCELLER ET BLOQUER UN BOIS PAR DU MORTIER DANS UN MUR!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
sinon le mur fend bien sur si le bois travaille
moi je veux bien elvis mais alors on fait comment????
Merci à tous pour les messages. Lla discussion qui est très intéressante.
Pour le mortier, c’est comme ça qu’est fixée ma charpente (fait par un professionnel) alors j’espère que le mur ne va pas fendre…
Pour fixer solidement sur les parpaings creux, si je comprends bien Boisophile il y a faut des cheveilles parapluie + de l’injection. Comment se fait l’injection exactement ? Est-ce que ça doit remplir tout le creu du parpaing ?
Inscrivez-vous à la newsletter Bois.com

Suggestions, rectifications, commentaires…
© 2012 CNDB / CODIFAB / France Bois Forêt / Swedish Wood

fixation solive

Créer mon compte
Me connecter
Créer mon pseudo

Les concours de l’année
La boîte à idées

La fonction de suggestion automatique permet d’affiner rapidement votre recherche en suggérant des correspondances possibles au fur et à mesure de la frappe.

Accueil

>

Le Forum

>

Forum Bois

>

quelle fixation utilisée pour des soliv…

Accueil

>

Le Forum

>

Forum Bois

>

quelle fixation utilisée pour des soliv…

La fonction de suggestion automatique permet d’affiner rapidement votre recherche en suggérant des correspondances possibles au fur et à mesure de la frappe.
Créer mon compte
Me connecter
Créer mon pseudo
quelle fixation utilisée pour des solives de + de …

Changer de forum :

Sélectionnez un forum

Le défi – Détournement d’objets
Le Défi – Stickers : La Nature Revisitée
Le Défi – Rangez rusé !
Vos idées en 3D
A vos marches, prêts, votez
Nouvelle Cuisine – Vous avez relevé le défi !
Jeu concours Rangement Optimisé Hub System
Concours de Noël / Partagez vos plus belles décos
Ma douche à l’italienne
Partagez vos compositions Multikaz
Mon abri de jardin personnalisé
Relooking meuble
La plus belle terrasse
Relooking meuble – Étape 2
Tout le monde au balcon
Tendance Pochoir
Bricoler en hauteur
Limitons l’impact de nos emballages
Toutes vos idées numériques
Concours – Un atelier à partager
Ma création DIY
WC créatifs
Le carrelage habille mon mur
Fier de mon intérieur
Cuisine Delinia
1, 2, 3, Lumière !
Papier peint dans tous ses états
Les enfants au jardin !
Ma nouvelle salle de bains
Rénover pour tout changer
Ma façade en un clin d’oeil
Je me chauffe au poêle !
Portail
Rangement
Mon Nöel fait maison
Mes effets de lumière
Cuisine
Relooking meuble
Ma verrière d’atelier
Un été sur ma terrasse
Relooking meuble n°2
Mon jardin aménagé

S’abonner au fil RSS

Marquer le sujet comme nouveau
Marquer le sujet comme lu

Placer ce Sujet en tête de liste pour l’utilisateur actuel
S’abonner

Page imprimable

Signaler un sujet

«
Liste des sujets

«
Sujet précédent

Sujet suivant
»

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

Marquer comme nouveau
S’abonner

S’abonner au fil RSS

Surligner
Imprimer
Envoyer à un ami

Signaler un contenu inapproprié

«
Liste des sujets

«
Sujet précédent

Sujet suivant
»

59813 sujets: l’espace d’entraide des passionnés de la maison
Bonsoir,
la taille des poutres est bonne.
Concernant la fixation et ayant déjà traité plusieurs fois ce problème; pour ce type d’usage scellement dans le mur sans hésitation.
le 20×20 permettra une portés de 12 ou 15 de chaque côté ce qui sera « tout bon » ; pour l’alignement on fixe une planche de chaque côté (cheville vis), mortier, pose, remplissage et hop pas cher et efficace (°__-).
NB: si crépis non fait, perso je débouche en extérieur cela gagne du temps, après une chute de polystyrène, 4 ou 5 clous dedans et hop 3 truelles de mortier.
Bonsoir,
la taille des poutres est bonne.
Concernant la fixation et ayant déjà traité plusieurs fois ce problème; pour ce type d’usage scellement dans le mur sans hésitation.
le 20×20 permettra une portés de 12 ou 15 de chaque côté ce qui sera « tout bon » ; pour l’alignement on fixe une planche de chaque côté (cheville vis), mortier, pose, remplissage et hop pas cher et efficace (°__-).
NB: si crépis non fait, perso je débouche en extérieur cela gagne du temps, après une chute de polystyrène, 4 ou 5 clous dedans et hop 3 truelles de mortier.
– l’un des 2 murs dans lequel seront encastrées les solives est le mur porteur qui monte jusqu au pignon de la maison (6m de haut) sur lequel est deja fixé l etage existant (par des poutres en ciment et plancher en dur hourdis..) cela ne risque pas de l affaiblir en cassant les alveoles de certains parpaings ?
Non le trou ne faisant que 10 cms de plus au maxi en largeur et 8 en hauteur (+ ou -); il sera rebouché dans les jours qui suivent pas de problème (burain marteau ou perfo , pas à la masse !)
Bonsoir,

nous sommes dans le domaine de la chapente / maconnerie et non pas de l’horlogerie (°__-);

Il vous faut du jeu pour faire un lit sous la poutre et pouvoir remplir après; 5 cms autour est un strict minimum et encore pour passer la truelle et le mortier ce sera sport …

200 +50 = effectivement 250ceci mini du côté ou vous remplissez; le mur ne risque rien ou alors votre maçon a oublié le ciment ?

Bons copeaux
S.

fixation solive
phpMyVisites | Open source web analytics

Propositions de mise en œuvre de solives pour plancher bois.

    Les solives sont positionnées directement dans la
maçonnerie grâce à des réservations devant être prévues
dans une construction neuve, ou à réaliser en cas de
rénovation. La réalisation des réservations devra
permettre le calage des solives, ainsi que leur mise en
place (surtout si elles sont positionnées entre deux
murs maçonnés). Il faudra prévoir unerupture de
capillaritéentre la maçonnerie et la partie bois
pour le protéger.

    La pose sur sabot ou étriers permettra une mise en
position simple et rapide. Cette solution pourra être
adaptée en cas de solivage non visible. Cet assemblage
permettra de reprendre des efforts de traction et de
compression. Les délais de pose pourront être réduits si
une préparation des pièces est réalisée en amont.

     La solive est mise en position sur une ferrure et
maintenue avec des broches ou des boulons. Les ferrures
peuvent être avec ou sans platine d’appui. L’avantage de
ce type de ferrure est une mise en position rapide et
simple et les ferrures sont presque invisibles.

La pose sur lambourde permet une rapidité de
fabrication, mais lors de la pose il faudra régler
l’entraxe des solives. Deux types de poses sur lambourde
sont possibles avec ou sans entaille sur la solive.

Cette solution est idéale lors de la réalisation d’un
plafond apparent (plafond à la française). Les solives
sont fixées à une muraillère à l’aide d’entailles
droites ou en forme de queue d’aronde.

    La réalisation de queue d’aronde nécessite d’usage
d’un matériel spécifique pour la taille (Montage
d’usinage spécifique ou machine de taille numérisée)

        Ces ferrures permettent une mise en position
très rapide, ainsi qu’un maintient des solives idéales.
L’étrier est vissé sur le porté, et cloué sur le
porteur. Cette solution a pour avantage d’être
invisible.

    Ces ferrures permettent une mise en position très
rapide, ainsi qu’un maintient des solives idéales.
L’étrier est vissé sur le porté, et sur le porteur.
Cette solution a pour avantage d’être invisible.

fixation solive
phpMyVisites | Open source web analytics

    
Les étriers
qui reprennent des solives peuvent se fixer de différentes façons
sur différents supports. Sur les descriptions ci-dessous, à gauche
se trouve la fixation du sabot, à droite la méthode utilisée pour la
reprise de la solive. Attention il est à noter que les cloueurs
utilisés en usine pour assembler des sabots sur des muralières sont
capables de perforer l’acier des sabots. La pression utilisée est de
21 bars. Un cloueur standard utilise la pression du réseau soit de 6 à
8 bars.
Sabot fixé sur mur de
refend avec deux  ancrages mécaniques inox .
Les solives sont reprises
perpendiculairement  par 2 x 4 pointes
Sabot devant reprendre
une solive de double épaisseur avec quatre ancrages
mécaniques inox .
La solive de double
épaisseur est reprise perpendiculairement  par
2 x 4 pointes
Sabot fixé sur muralière avec un double ancrage
réalisé par 2 x 8 pointes.
Les solives sont reprises perpendiculairement 
par 2 x 4 pointes
     Demi sabot fixé sur mur de refend
avec un double ancrage
mécanique inox .
Les solives sont reprises perpendiculairement 
     Deux points à
remarquer, la dernière solive est positionnée à
l’extrémité du sommier, le pare vapeur est situé
derrière la solive et derrière le sommier.
     Mise en place des solives terminée. De ce côté la
continuité  entre la muralière et la dernière
solive est bien mise en évidence par le pare-vapeur.
Les solives d’une longueur d’environ
7
mètres sont étrésillonnées pour empêcher
leur déformation.
Mise en place
du platelage en
OSB4rainuré bouveté utilisé à l’étage
de la structure bois.
Un assemblage
possible OSB4 rainuré bouveté/isolant
phonique/plancher

fixation solive

Fixation solive sur poutre
Ce sujet comporte 16 messages et a été affiché 8.435 fois

Lancer unnouveau sujet

Poster uneréponse
Messages :Env. 90
Dept :Hautes Pyrenees
Ancienneté :+ de 5 ans
Bonjour à tous, je vais refaire un solivage et je cherche des conseils pour fixer les solives(80×220) sur mes poutre en chêne. Sachant que comme les poutres sont anciennes je vais devoir faire pas mal de calage. Faut il obligatoirement avoir des clous ou vis plus longue que 220? ou est ce que je peux fixer « en biais ».

J’en profite pour vous en poser une petite autre : pour fixer l’OSB de 18mm vous me conseillez quoi comme taille de pointes?

Merci d’avance si vous avez réponse à ces petits détails techniques.
Ne vous prenez pas la tête pourvos travaux de charpente… Allez dans la section devis charpente du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu’à 5 devis comparatifs de charpentiers de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les charpentiers, c’est eux qui viennent à vousC’est ici :https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-8-devis_charpente.php
Messages :Env. 200
Dept :Nord
Ancienneté :+ de 4 ans
Citation:
je cherche des conseils pour fixer les solives(80×220) sur mes poutre en chêne

Vous n’avez pas besoin de les fixer sur les poutres…

Vous les posez tout simplement sur vos muralières en chêne en installant un cours de lambourdes.

Le sabot métallique est encore la meilleure solution mais tout dépend si vous laissez le solivage apparent ou pas.

Citation:
J’en profite pour vous en poser une petite autre : pour fixer l’OSB de 18mm vous me conseillez quoi comme taille de pointes?

Vis à filetage partiel 4,5×50 tête torx.

Je déconseille de pointer de l(OSB.
Messages :Env. 90
Dept :Hautes Pyrenees
Ancienneté :+ de 5 ans
Bonsoir, merci pour votre réponse. Je m’excuse mais je ne sais pas ce qu’est un « cours de lambourdes »?

Si je ne fixe pas mes solives, ne risquent t-elles pas de bouger lorsque je vais mettre en place l’OSB?

Le plancher dont il est question concerne une ancienne étable et le solivage apparent ne sera pas dans la partie habitable de la maison (atelier)

Merci
Messages :Env. 200
Dept :Nord
Ancienneté :+ de 4 ans
Ce qu’on nomme un cours de lambourdes est tout simplement un rang entretoises fixées entre chaque solive aux extrémités des travées. Ce qui vous donne un platelage rigide posé comme il convient sur vos poutres muralières.

Sinon, comme dit en dessus, vous pointez des sabots contre vos poutres. Cela ne gêne pas certaines personnes d’avoir la vue du sabot en y mettant un coup de noir de ferronnerie quand le solivage est apparent.

A vous de voir.
Messages :Env. 90
Dept :Hautes Pyrenees
Ancienneté :+ de 5 ans
Bonjour et merci pour la précision. J’ai fait un petit dessin pour être certain d’avoir bien compris. Si vous pouvez le valider…

Par contre pouvez vous me dire en quoi la solution avec sabot est meilleure? raison structurelle? facilité de mise en œuvre? ou seulement aspect visuel?

Je me pose notamment la question pour la muralière que je dois mettre en place et qui selon la solution retenue sera soit au niveau des solives soit dessous.

Messages :Env. 200
Dept :Nord
Ancienneté :+ de 4 ans
Pourquoi vos solives sont constituées de deux pièces?

Pourriez-vous indiquer la portée de ce solivage mur/poutre/mur, la portée de la poutre centrale et sa section, la nature de vos murs et tout ce qui concerne ce plancher ( isolation ? revêtement de sol?cloison ? plafond etc).

Je préfère avoir une vue d’ensemble précise avant de vous conseiller plus avant.

J’édite.

Est-ce que le post que vous avez posté ici et en rapport direct avec celui-ci :

https://www.forumconstruire.com/construire/topic-200893.php

Messages :Env. 90
Dept :Hautes Pyrenees
Ancienneté :+ de 5 ans
Bonjour, oui le post « dimmensionnement solivage plancher » évoque le même chantier que je n’ai toujours pas commencé. Par contre je vais finalement partir sur des solives de 80×220 ce qui est surdimensionné mais comme je ne sais pas si cet espace sera un jour cloisonné ou carrelé, je préfère prévoir large et mon négoce du coin n’a en stock que du 80×150 et 80×220 d’où ce choix.

Pour en revenir à mon dessin, j’ai voulu dessiner 4 solives avec le système d’entretoise que j’ai cru comprendre.

remarque : si je prend des solives de 6m de long, je peux couvrir 2 « travées » sans les couper mais je ne sais pas si cela a un intérêt.

Merci encore de vous pencher sur mon cas et surtout merci de votre patience.
Messages :Env. 200
Dept :Nord
Ancienneté :+ de 4 ans
Citation:
Bonjour, oui le post « dimmensionnement solivage plancher » évoque le même chantier que je n’ai toujours pas commencé.

Ok, laissez moi le temps d’y répondre plus tard.

Y a pas mal de choses à prendre en compte, et là je n’en ai pas le loisir.
Messages :Env. 90
Dept :Hautes Pyrenees
Ancienneté :+ de 5 ans
Messages :Env. 200
Dept :Nord
Ancienneté :+ de 4 ans
[Pour commencer, occupons-nous de ces poutres en chêne…

Comme il a été dit sur l’autre post, il est véritablement nécessaire d’ajouter des poteaux de soutien sous les poutres…

Sauf que, il est de rigueur dans un tel cas de prendre une flèche à l/500 et non l/400, et de surcroit, vu l’état général (je vois des creux sur les photos, cela a du être dégauchi à l’ancienne), je vais descendre en section sur du 25×25.

De surcroit parce que le calage ne m’apparait pas être approprié du fait que vous allez devoir mettre de grosses cales apparemment.

Perso, je passerai donc un bon coup de varlope sur la surface d’appui du solivage (raison supplémentaire pour ramener la section à du 25×25) et tant qu’à faire, je repasserai un petit coup de traitement.

Je prends une charge forfaitaire de 275kg/m2. Les 250 classique, auquel j’ajoute une estimation de 25kg/m² pour le solivage.

Je prends également en compte que vous désirez excentrer les poteaux de soutien.

Vous avez le droit à un excentrement maximum d’un m dans le cas le plus défavorable.

En gros du 3m/4m. Le mieux étant, selon moi, de mettre directement ces poteaux à mi portée.

…..

Pour la section des poteaux…Restriction de poutre à 300mm.

Pas trop le choix que de partir sur des pièces en 100×300.

…..

Je fais suivre pour tout ce qui concerne directement le solivage…
Messages :Env. 90
Dept :Hautes Pyrenees
Ancienneté :+ de 5 ans
Bonjour

– pour le calage , je n’ai pas encore retirer les anciennes solives. Lorsque je l’aurai fait je regarderai la planéité avec une règle et je retient l’idée de la varlope (je viens de découvrir le nom et l’utilité de cet outil que je possède ) ou un rabot électrique?

-au sujet des poteaux, je peux les placer au centre pour 2 poutres par contre ça ne m’arrange pas pour la 3ieme. Est ce que je peux dans ce cas mettre 2 poteaux pour réduite la porté à environ 3m50?

faut il une liaison particulière à la jonction poteaux/poutre? je pensai soulager avec des étais, placer le poteau et enlever les étais pour qu’il soit bien en appui, sans fixation donc.

merci!
Messages :Env. 200
Dept :Nord
Ancienneté :+ de 4 ans
Citation:
Lorsque je l’aurai fait je regarderai la planéité avec une règle

Oui ok.

Citation:
et je retient l’idée de la varlope (je viens de découvrir le nom et l’utilité de cet outil que je possède ) ou un rabot électrique?

Ce que vous voulez…

Si vous avez un rabot électrique qui fonctionne bien, alors il est sans doute inutile de vous fatiguer à dégauchir à la varlope.

N’oubliez pas que j’ai basé mes calculs sur du 25×25. Si vous désirez donner un coup de jeune sur les 4 faces, vous pouvez le faire.

Le rendu brut de l’équarrissage à la hache ayant, bien entendu, également son charme…

Laquelle? La 20×20 de rive?

Si il s’agit de celle-là, je ne la garderai pas.

Elle n’a pas d’utilité dans l’absolu puisque il va falloir soit refaire des muralières au propre, soit directement encastré.

Citation:
Est ce que je peux dans ce cas mettre 2 poteaux pour réduite la porté à environ 3m50?

Un appui à mi portée des 30×30, oui. C’est ce que j’ai dit au-dessus.

Citation:
faut il une liaison particulière à la jonction poteaux/poutre?

Oui évidemment.

Le plus simple étant de faire en guise d’appui, du double poteau moisant avec la section que je vous ai donné.
Messages :Env. 90
Dept :Hautes Pyrenees
Ancienneté :+ de 5 ans
Bonjour,

la poutre pour laquelle je préfèrerai mettre 2 appuis à environ 1m50 des 2 murs (plutôt qu’un seul au centre) est celle noté 28×27 à gauche du dessin. Ceci pour des raisons d’organisation de l’espace de la pièce du dessous.

Supprimer la poutre 20×20 en rive ne m’inspire pas trop car ce mur (de refend) est en pierre monté à la terre et je pense qu’il ma être difficile d’assurer la fixation correcte d’une muralière. On peut d’ailleurs voir dans ce mur des traces d’un ancien encastrement et je pense que cette poutre a du être ajouter par la suite.

Au sujet des poteaux : j’ai en stock quelques belles pièce en chêne que j’aimerai bien utiliser si possible. J’ai une ancienne poutre de 20×15 d’environ 6m de long qui pourrait faire 2 poteaux si je la coupe en deux,j’ai aussi 5 ou 6 morceaux de 15×8 en 3m, d’autre en 15×15.

Je ne sais pas comment utiliser tout ça au mieux sachant que, pour la poutre en rive et celle du milieu (29×27) je n’ai pas de contraintes particulières : je peux placer un ou plusieurs appuis.

Est ce une erreur de vouloir utiliser ces éléments?
Messages :Env. 200
Dept :Nord
Ancienneté :+ de 4 ans
Citation:
Bonjour,

la poutre pour laquelle je préfèrerai mettre 2 appuis à environ 1m50 des 2 murs (plutôt qu’un seul au centre) est celle noté 28×27 à gauche du dessin. Ceci pour des raisons d’organisation de l’espace de la pièce du dessous.

Ok, pas de soucis.

Dans ce cas, je préférerai que vous rapportiez la portée des appuis par rapport au mur à 1.75m. Mais cela passera tout de même si vous ne pouvez faire autrement.

Autant faire de même avec la seconde poutre dans ce cas…Ca va faire labyrinthe sinon avec un appui à mi porté sous l’une et deux appuis excentrées sous l’autre.

Citation:
Supprimer la poutre 20×20 en rive ne m’inspire pas trop car ce mur (de refend) est en pierre monté à la terre et je pense qu’il ma être difficile d’assurer la fixation correcte d’une muralière. On peut d’ailleurs voir dans ce mur des traces d’un ancien encastrement et je pense que cette poutre a du être ajouter par la suite.

Au sujet des poteaux : j’ai en stock quelques belles pièce en chêne que j’aimerai bien utiliser si possible. J’ai une ancienne poutre de 20×15 d’environ 6m de long qui pourrait faire 2 poteaux si je la coupe en deux,j’ai aussi 5 ou 6 morceaux de 15×8 en 3m, d’autre en 15×15.

Je ne sais pas comment utiliser tout ça au mieux sachant que, pour la poutre en rive et celle du milieu (29×27) je n’ai pas de contraintes particulières : je peux placer un ou plusieurs appuis.

Est ce une erreur de vouloir utiliser ces éléments?

Je réponds sur l’ensemble car j’estime que cela forme en réalité une seule et même question…

Si vous n’êtes pas sur de vos murs, rapportez tout simplement des muralières sur poteaux..

Si vous pouvez prendre le temps de me détailler précisément toutes les sections que vous avez en stock avec la longueur, cela m’arrangerait grandement.

On verra ainsi ensemble ce que l’on peut faire de tout ça.

Cela n’est donc évidemment pas une erreur. Vous avez de belles pièces en chêne, cela serait ridicule de les laisser au placard.

——-

Deux questions d’ordre générale.

Est-ce que vous avez le matos pour refendre proprement de la poutre de grosses sections?

Avez-vous des connaissances, le matériel, et un peu de bouteille en menuiserie pour que l’on puisse envisager des assemblages à l’ancienne qui seront bien plus solide et plus esthétique que de rapporter des pièces métalliques partout?
Messages :Env. 90
Dept :Hautes Pyrenees
Ancienneté :+ de 5 ans

WhiteForest a écrit: Autant faire de même avec la seconde poutre dans ce cas…Ca va faire labyrinthe sinon avec un appui à mi porté sous l’une et deux appuis excentrées sous l’autre.

Sur le dessin ci-dessus j’ai ajouté en rouge les cloisonnements prévus dans la pièce du bas, dans lesquels je compte « intégrer » certain poteaux (carré jaune). C’est pour cette raison que je n’ai pas de contrainte pour la poutre du milieu, le ou les appuis seront dans la cloison. Il faut aussi que je prévois unescalierque j’ai fait en vert et qui explique pourquoi je préfère 2 appuis pour cette poutre.

Citation:
Si vous pouvez prendre le temps de me détailler précisément toutes les sections que vous avez en stock avec la longueur, cela m’arrangerait grandement. On verra ainsi ensemble ce que l’on peut faire de tout ça.

– 6m de poutre 20×15

pièces dont la longueur va de 2.5 à 3.1m:

13×12

14×10

15×8

14×11 (3 pièces)

11×11

13×13

15×8 (5 pièces)

16×8

Citation:
Est-ce que vous avez le matos pour refendre proprement de la poutre de grosses sections?

Avez-vous des connaissances, le matériel, et un peu de bouteille en menuiserie pour que l’on puisse envisager des assemblages à l’ancienne qui seront bien plus solide et plus esthétique que de rapporter des pièces métalliques partout?

je n’ai qu’une circulaire à main de 64mm de profondeur, un petit combiné kity (dégau, circulaire, toupie, mortaise), tronçonneuse, scie sabre, ciseau, 2 mains avec encore 5 doigts (faut que ça dure)

Pas de connaissances particulières en menuiserie, juste un bricoleur généraliste averti
En cache depuis le jeudi 22 juin 2017 à 22h59

Lancer unnouveau sujet

Poster uneréponse
«  Lambourde posées à plat ou à chant ?  »
Discussion lancée par dexar – 18 réponses
«  Modification de charpente  »
Discussion lancée par Gurki – 3 réponses
«  Votre avis sur une charpente pour garage  »
Discussion lancée par dalma101 – 9 réponses
«  Flagon ou bitume  »
Discussion lancée par cado67 – 3 réponses
«  Différence de prix entre tuiles plates et ondulées  »
Discussion lancée par mick1974 – 0 réponses
«  Qualité d’ardoises Espagne Galiza Prénium  »
Discussion lancée par pascal78114 – 4 réponses
«  Avis sur toit plat  »
Discussion lancée par LennyK – 0 réponses

ForumConstruire.com c’est quoi ?
ForumConstruire.com est un site sur lequel les membres échangent leurs expériences personnelles concernant la construction de leur maison, et cedepuis 2004. Grâce aux 327 030 membres et aux 4 410 061 messages postés, vous trouverez forcement des réponses à vos questions sur l’administratif, la construction, le bricolage, la décoration, le jardinage …
Sites partenaires :
voir nos partenaires
Contacts|Signaler un contenu illicite|
Mentions légales|Baromètre|CGU|Presse|Publicité, annonceurs
ForumConstruire.com © 2004 – 2017 ForumConstruire SARL |
0.068

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de services tiers pouvant installer des cookies J’accepteEn savoir plus
Devis charpente
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et …
L’énergie photovoltaïque
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

fixation solive
Conseils pour poser vos sabots de charpente 10 mai 2013 15:47:18
Par Olivier Grangeret surPoser une cheville Molly
Distriartisan recrute ! > Retrouvez toutes nos offres
Continuer mes achats Voir mon panier
Il semblerait que la prise en charge de JavaScript par votre navigateur soit désactivée.
Javascript doit être activé dans votre navigateur pour utiliser toutes les fonctionnalités de ce site.
Pour connecter votre charpente en toute sécurité, nous vous proposons des sabots de charpente de la marque Simpson : le plus grand spécialiste des connecteurs charpente.
À chaque cas particulier, les bons outils !
Il faut être vigilant quant au type de matériau utilisé : le sabot s’adapte au type du porteur et au type du porté. Distriartisan vous propose 3 sortes de sabots selon vos besoins.
– Le sabot à ailes extérieures est un grand classique dans la construction depuis quelques années. Son utilisation va couvrir un grand panel d’utilisations. Vos assemblages sont ainsi parfaitement sécurisés et contribuent à fiabiliser l’ouvrage.
– L’installation de ce sabot est rapide et simple. 
Type : solives, pannes, poutres, lisses et montants de bardage, butées de chevrons.
Type de porteur : bois massif, bois composite, bois lamellé-collé, acier, béton.
Type de porté : bois massif, bois lamellé-collé, bois composite.
Ce sabot de fixation est muni d’ailes extérieures pour une solidité optimale. Il est idéal pour vos assemblages bois ou béton et pour que son efficacité soit optimale, nous vous conseillons de la clouter dans sa totalité.
Attention  : il est impératif de vérifier que les éléments de fixation sont à même de reprendre les valeurs minimales indiquées dans le tableau de notice d’utilisation. 
– Le sabot à ailes intérieures permet d’apporter une plus grande discrétion dans l’assemblage. Son utilisation permet de répondre à des cas particuliers tels les assemblages en coin.
– Son installation rapide et simple et il vous apporte une touche plus esthétique pour vos finitions.
Type : solives, pannes, lisses et montants de bardage, poteau, poutre.
Type de porteur : bois massif, bois composite, bois lamellé-collé.
Type de porté : bois massif, bois lamellé-collé, bois composite.
Ce sabot ailé possède une taille idéale pour les poses solides. Il sera par exemple très efficace pour fixer des poutres en bois entre elles.
– Ce type de sabot vous apporte une grande souplesse d’utilisation pour le neuf comme la rénovation.
Type : solives, reprises d’assemblages existants…
Type de porté : bois massif, bois composite…
Type de porteur : bois, béton, acier…
Le sabot d’assemblage deux éléments va vous permettre la fixation droite et gauche de deux poutres. Cela permet de s’adapter à des sections de bois dont la largeur est comprise entre 60 et 120mm. Dans ce cas particulier, la mise en oeuvre des pointes dans la base du sabot est obligatoire pour permettre un assemblage de qualité. Avec ce sabot, vous pourrez travailler sur des assemblages bois déjà existants.
Découvrez notre vidéo de présentation du sabot ailé extérieur Simpson.
En général, il est impératif de suivre la règle des 2/3 : le flanc du sabot doit couvrir au minimum les 2/3 de la hauteur de l’élément porté. En cas de doute, lisez avec attention les notices d’utilisation de chaque sabot de charpente. 
Le clouage total permet d’obtenir la pleine capacité du sabot et tous les perçages sont alors utilisés. À l’inverse, le clouage partiel ne permet pas d’obtenir la pleine capacité du sabot, mais il répond à une mise en oeuvre précise et permet un gain de temps sur chantier.
Pour fixer vos sabots de charpente, n’hésitez pas à commander nos pointes crantées spécialement conçues pour la fixation de connecteurs charpente.
Et pour toutes vos fixations légères,la cheville à sabot de charpente  permet une pose facile au travers de la pièce à fixer. Elle vous apporte une solidité à toute épreuve face aux intempéries et au vieillissement.
Conseil de montage  : percez, insérez la cheville de 12 mm et fixez la pièce.
Vous devez être identifié pour pouvoir déposer un commentaire.
En parlant de produits isolés, les plaques support de tuiles isolées n’ont pas été mentionnées (pour les maisons individuelles). J’en profite pour remercier, en plus du chef de marché couverture de chez Eternit, leur conseiller technique qui donne de précieux conseils sur la mise en oeuvre des produits et réalise des devis sur-mesure !
Très simple d’utilisation et efficace, j’utilise régulièrement des chevilles Molly Moplac pour la fixation dans des plaques de plâtre. Pour moi il deux choses importantes : percer un trou au bon diamètre de la cheville, et bien desserrer la vis pour positionner la pince Molly avant de presser. Et le tour est joué !
Les Jules : un joli projet à l’univers jeune et décalé. C’est sympa de voir une entreprise innovante dans le secteur du bricolage.
Merci pour le bon plan !
Nos garanties , commandez en toute confiance !
Suivez les actualités de Distri Artisans

fixation solive

Editer l’article

Administration

Connexion

Créer mon blog

<< Suite de la pose des sabots…

Muralières 2 >>
2 novembre 2011
3
02
/ 11
/ novembre
/ 2011
22:46

Mise en place des sabots de solives

Published by zapetou


dans
plancher

commenter cet article

<< Suite de la pose des sabots…

Muralières 2 >>

Blog
:
La cabanne à xavier

Description

:
l’histoire de l’achat et de la future rénovation d’une vielle maison dans le Tarn et garonne

Contact

bonnes fetes

Les volets roulants des vélux

placard chambre 1 – les portes coulissantes

la dalle

placard chambre 1

retour sur la table; suite et fin

retour sur la table; suite

Porte de douche

Reprise carrelage

Le tableau

Links

Table des matieres

les autoconstructeur

rénovation maison anciennes

la brute

Voir le profil dezapetousur le portail Overblog
Créer un blog gratuit sur Overblog
Top articles
Contact
Signaler un abus
C.G.U.
Rémunération en droits d’auteur
Offre Premium
Cookies et données personnelles

Bon il est quand même temps que je reprenne le chantier
J’ai fini la mise en place des contres plaques et du serrage des tiges filetées coté garage Nord
Le bois, donc les solives et les dalles sont depuis longtemps dans la cabane, la livraison avais était faite en Avril 2010
Je ressors donc une solive du lieu de stockage pour en couper une longueur
Dans la chute je recoupe un petit morceau qui va me servir au positionnement des sabots
Je vais utiliser deux types de sabots
Des sabots à ailes intérieur, pour les extrémités
J’ai longtemps cherché combien il faillait mettre de pointes par sabot
Pendant mes heures de recherche je suis encore retombé sur le très bonblog de l’ami Nefast , qui parle dans cetarticle du solivage de son extension
Puis je suis enfin tombé sur le graal, la page de Philippe Berges
A lire pour savoir ce qu’il faut savoir«  Mise en place des étriers»
Bon c’est bien joli tout ses textes mais c’est chez moi que ça ce passe
Alors place à l’action, pour commencer y a comme un problème, qui en fait n’en ai pas un
Le bois utilisé pour les muralieres n’ai pas de la même dimension que les solives
Il va falloir s’adapté, je commence par assemblé le morceau de solive découper dans un sabot sur le quel je positionne un morceau de fer plat le tout serré avec un serre joint
Ce petit montage est positionné sur la muraliere et serré à son tour avec un autre serre joint
Cela me permet d’aligné le dessus de la solive avec le dessus de la muraliere
J’utilise des pointes annelées des chez SIMPSON
Et je pointe 2x 6 pointes par sabots
Je positionne le troisième sabot avec la même méthode
Vous pouvez voir le premier sabot qui lui sera à ailes intérieure car il est très prés du mur
Pour son positionnement je vais fixer avec deux presses à main unique une barre de fer sous les deux premiers sabots fixé
Pointage, mais un souci ce présente, en effet le marteau est trop court pour pouvoir enfoncer complètement les pointes du bas du sabot
Pour terminer le clouage j’ai recourt à un chasse goupille d’homme, modèle XXL
Voilà les trois premiers sabots en place
Je fais glisser mon tube en fer pour continuer le positionnement des autres sabots
Au passage contrôle du niveau avec la bulle
Et ca continu encore en encore, jusqu’aux 12 eme sabots
Bon ce soir j’en ai fixé la moitié de la moitié
Pour faire plus simple, la moitié d’une muraliere , soit un quart des sabots
Ce n’est pas beaucoup, mais je préfère prendre mon temps et faire bien, qu’aller vite et faire un truc a peu prés
J’ai aussi déjà consommé 1 kilo de pointes
Salut! Ce blog est-il encore actif? Ma question était: quelle longueur de pointe annelées Simpson utiliser dans une muralière de 70 mm?
oui le blog est toujours actif
de mémoire faut des pointe de 50 mm

nefastseven

02/11/2011 23:26

en positionnant un sabot(de reference) puis avec ton niveau laser et/ou un trait de bleu,ça aurait été bien plus vite…

surtout que tu pars sur le positionnement de ta muraliere,qui,semble certe de niveau,mais bon…….2 precautions valent mieux qu’une,la prise de tete en moins avec des serre joint,bout de fer,de
bois, amen !!!

certes certes, mais j’ai pas de stress ni de préssion (que des canettes)

j’avance tranquille

fixation solive
Bienvenue,Invité . Merci devous connecterou devous inscrire .
Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur
Sujet: Fixation solive sur mur en pierres  (Lu 2206 fois)

menium

Membre Complet

Messages: 109

« le:17 octobre 2015 à 19:45:33 »
Bonjour, J’entreprends le solivage du salon, afin de faire un plancher sur lequel se trouvera une chambre. Ce sont des solives 75*220cm, pour une portée de 4m40, entraxe 40cm. La dernière solive (doublée) arrivera sur le pilier en pierres (bulle rouge sur la photo).                                         Comment fixer ces solives sur l’angle en pierre?J’ai pensé à 2 solutions : 1) (théoriquement la plus adaptée je pense) L’encastrement des solives, à savoir que c’est de la pierre calcaire très dure, donc assez difficile à tailler avec précision, et que cette solive sera posée à l’extrémité du pilier, cela ne risque pas trop de désorganiser la maçonnerie? 2) J’avais aussi pensé à la fixation d’une petite muralière sur la largeur du pilier (fixation par scellement chimique?), cela pourrait aussi être une option envisageable? Merci, cordialement, menium
«Modifié: 19 octobre 2015 à 09:29:00 par menium»

berlo

Membre Héroïque

Messages: 750

«Réponse #1 le:19 octobre 2015 à 09:43:37 »
Bonjour, Pas facile ta double solive dans le pilier, il faut étayer sérieusement avec la ferme qui repose dessus. Tu ne peux pas creusé au burin, délicatement ? ou il faudrait alors que tu démontes les pierres concernées pour faire une assise propre et re-maçonner en incluant tes solives ? Ou inclure un corbeau ?

phoenix440

Membre Complet

Messages: 142

«Réponse #2 le:19 octobre 2015 à 16:16:34 »
J’y connais rien, je dis peut-être une bêtise, mais tu peux peut-être la poser sur une poutre verticale ?
«Modifié: 19 octobre 2015 à 16:19:43 par phoenix440»

menium

Membre Complet

Messages: 109

«Réponse #3 le:19 octobre 2015 à 17:17:51 »
Merci pour vos réponses. Un pilier, c’est la solution ultime en effet, mais pas terrible à cet endroit là.. Je crois que je vais opter pour creuser la pierre. D’autant que par chance, celle là est en tuffeau (tendre) en fait, je pense que 10 cm de profondeur, suffisant (sauf erreur?) pour encastrer une solive ne vont pas chatouiller le pilier. Cordialement, menium.

Gérard

Membre Héroïque

Messages: 2.989

«Réponse #4 le:20 octobre 2015 à 08:21:04 »
Bonjour ! oui c’est le plus simple. Je creuserais cette pierre non pas exactement pour que la solive y rentre, mais plus large, et sur toute sa hauteur, d’une largeur minimale par contre, un peu évasée pour permettre une pénétration de biais, profondeur 20 cm. Et en préparant un « lit d’attente » constitué d’une dalle de schiste, qui pourrait déborder légèrement (façon corbelet), posé sur un lit de mortier sable et chaux aérienne, sur la pierre d’angle qui file vers la droite. Gérard.

menium

Membre Complet

Messages: 109

«Réponse #5 le:20 octobre 2015 à 19:42:55 »
Salut Gérard, Merci pour ta réponse. Malin l’idée de la pierre dur en assise, j’y avait pas pensé. Reste à voir si j’ai une pierre assez plate et régulière pour faire cela..Je maçonnerai en revanche à la nhl, je n’ai jamais manipulé l’aérienne, puis le sac me resterait sur les bras, ça irait? De plus, 20 cm ça me parait beaucoup et j’aurais l’impression de menacer l’intégrité du piler : pourquoi tu préconises une telle profondeur? Cordialement.

Gérard

Membre Héroïque

Messages: 2.989

«Réponse #6 le:20 octobre 2015 à 20:14:36 »
Bonsoir, je n’avais pas bien vu qu’il s’agissait d’un pilier… donc effectivement, il ne faut pas aller trop loin ! OK bien sûr pour la NHL. Gérard.
«Réponse #7 le:21 octobre 2015 à 06:54:20 »
bonjour,l’appui minimal pour une solive sur mur porteur est de 5 cm donc saucun interet structurel d’appuyer sur 20 cm la solution chevêtre évitera toucher le pilier. thierry

menium

Membre Complet

Messages: 109

«Réponse #8 le:21 octobre 2015 à 08:20:48 »
Bonjour messieurs et merci. Tixi, une chevêtre à cet endroit, je ne crois pas que je puisse mettre en oeuvre.. Je vais retenir l’option encastrement. Merci à tous. menium.
«Réponse #9 le:21 octobre 2015 à 16:56:05 »
bonjour, effectivement, le chevêtre n’est pas possible  puisque c’est la derniére solive ( j’ai relu le début du post) comme c’est du tufeau, c’est facile de faire la place pour un encastrement. pour le scellement, j’utiliserais plutôt la chaux aérienne car résistance plus proche du tufeau. thierry

menium

Membre Complet

Messages: 109

«Réponse #10 le:21 octobre 2015 à 18:02:39 »
Salut Thierry, C’est cela, merci pour les conseils, Cordialement.
Toutes nos excuses pour l’interruption du service survenue lors d’une mise à jour, entre les 18 et 19 mai…

fixation solive

Bonjour,cliquez-icipour vous inscrire et participer au forum.
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5
Bonjour
Quel est la meilleure méthode de fixer des solives à une HEB 120, en sachant que les solives arrivent de chaque côté sur la HEB, pas nécessairement l’une en face de l’autre, mais on peut faire en sorte que ça soit le cas si nécessaire?
Je peux percer des trous dans la HEB, au milieu de la partie vertical.
Merci à l’avance

—–

Images attachées bois sur HEB.JPG‎
(60,5 Ko, 42 affichages)
MASSACRER SA LANGUE, C’EST PERDRE SES RACINES, SES TRADITIONS
Bonjour Amaty
Comme tu dis, c’est un peu light. Ca ferait 90, en supposant qu’on arrive à couperle bout de la solive en ne laissant que 3mm de jeu. Voir l’image. On pourrait metttre un bois entre les ailes du HEB et venir fixer un sabot dessus. Je n’ai pas un sabot entre mes mains mais au vu des sabots sur le site de simpson, je dirais qu’on aura pas beaucoup de trous de point en face de ce bois. C’est la 2e image.
J’ai vu aussi des sabots qui pouvait se pointer sur le dessus de la lisse, voir images, mais est-ce que ça apporte beaucoup plus. fix to steel beam.JPG
Bonjour
On a adopté la solution de l’image suivante, un madrier coupé sur mesure et une muralière. C’est la même chose de chaque côté de l’HEB. 64€ le madrier et sa découpe. Qu »en pensez-vous? forum solution HEB.JPG
Bonsoir Roger,
La solution 2 du post #3, me semblait correct la solive étant repris par le sabot…
Pour ta dernière solution (message #4), comment est fixée ta muralière au madrier coincé dans le HEB??
A+
MASSACRER SA LANGUE, C’EST PERDRE SES RACINES, SES TRADITIONS
Par seyar74 dans le forum Bricolage et décoration
Par jeronimox dans le forum Bricolage et décoration
Par Picard dans le forum Bricolage et décoration
Par edetnat dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
Par RomainP31 dans le forum Bricolage et décoration
Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement11h47 .
Powered by vBulletin® Copyright © 2017 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved.
SEO by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
Traduction by association vBulletin francophone (www.vbulletin-fr.org)
Skin by CompleteVB / FS

fixation solive

Forums Bricolage
Forums Jardinage
FAQ

Accueil
> Forums
> Forums Bricolage
> Forum bâti et gros travaux
> fixer des sabots dans parpaings creux

MESSAGE A L’ORIGINE DE LA DISCUSSION

Bonjour, Je veux construire une mezzanine dans mon garage et pour ça il faut que je fixe des solives de 3 m de long et de section 63X175 sur mes murs en parpaing creux (5 solives à fixer espacées de 44 cm chacune). J’ai opté pour l’utilisation de sabots de menuisier pour ce faire mais ma question concerne le méthode de fixation de ces sabots. Il y a quatres trous à faire par sabot et des tire fonds de 10 passent dans les trous des sabots. Quelle type de cheville dois je utiliser d’après vous? Si possible pas trop cheres parce que y en a 40 à poser … Faut il des chevilles fischer simple ou des chevilles longues qui atteignent la deuxième alvéole? J’ai écarté le scellement chimique vu le prix et même les cheville en métal sont assez (trop) cheres je trouve. Merci de l’aide, La Reinette

Bonjour et bienvenue sur le forum. Fixer sur des parpaings qui je suppose sont creux n’est pas évident. Plutot que de fixer tes sabots directement sur les parpaings, fixe une solive contre le mur sur laquelle tu places tes sabots, tu auras plus de facilité de réglage et cela ne nécessitera que des tirefonds courts. Cette solive murale sera fixée au niveau des joints entre les parpaings et tu auras ainsi une fixation beaucoup plus fiable. En fichier joint un croquis du type de fixation (cheville et tirefond) qui doivent convenir pour ce genre de travail. En 10 x 115, +/- 1€ pièce. A+
Le savoir que l’on ne complète pas chaque jour diminue tous les jours.Proverbe Chinois

Bonjour et bienvenue sur le forum Fixer des sabots sur des parpaings n’est pas chose évidente. A mon avis, le plus simple est de fixer une solive sur le mur, solive sur laquelle viennent se fixer les sabots supportant les solives du plancher. La solive murale sera fixée à l’aide de chevilles et tirefonds (cheville pour ossature et cadre) au niveau des joints entre les parpaings, la cheville restant en partie dans la solive. (voir fichier joint) Coût +/- 1 € pièce A+
Le savoir que l’on ne complète pas chaque jour diminue tous les jours.Proverbe Chinois

Merci beaucoup! c’est vrai qu’au niveau réglage ce sera plus simple! Tu me préconises quoi comme dimmension de muralières (section)? Et pour fixer les solives à la muralière, tu préconises des équerres et pas des sabots? si je mets des équerres une par solive suffit à chaque bout ou il vaut mieux en mettre une de chaque coté de la solive (soit 4 par solive – 2 à chaque bout)? Merci

Bonsoir. J’ai réalisé ce travail en rénovation l’an dernier. J’ai choisi de faire reposer les solives de plancher sur les périphériques pour éviter de travailler en cisaillement sur les vis des équerres. J’ai juste mis une équerre sous la solive de plancher pour les maintenir jusqu’à la pose du plancher (panneaux d’aggloméré) : ensuite tout se tient. @+

Bonjour, J’avais perdu une de mes réponse et je vois qu’elle est là, c’est ça l’informatique! Le plus simple comme le dit DomEltro est de poser les solives sur celle qui est fixée au mur. Une autre technique qui demande un peu d’huile de coude, est de pratiquer des entailles dans la solive murale dans lequelles viennent se loger les solives de plancher (pas de ferraille apparente ni de vide entre les diverses solives). La section de la solive murale peut -être la même que celle du plancher. Mon croquis est un peu léger, mille excuses mais je n’avais pas beaucoup de temps, je comptais bien placer des étriers de charpente. A+
Le savoir que l’on ne complète pas chaque jour diminue tous les jours.Proverbe Chinois

Bonsoir. Effectivement, et c’est plus pro. Mais cela enlève la possibilité de réglage avant fixation. Mais au fait, l’horizontalité seule est importante (c’est elle qui donnera la planéité et l’absence de couinement), mais qu’une solive soit trop loin ou trop près d’une autre d’un centimètre n’a pas d’importance. Sauf pour la satisfaction du travail bien fait. Salut !

Bonjour à tous, je cherche moi aussi à réaliser une mézzanine mais pour stoker dans mon garage, au dessus de la porte (coulisse vers le haut) Je suis désolé mais qu est ce qu une solive?? J espere que quelqu un répondra car je vois que le sujet date de 2007…. D’avance merci.
Vissera bien qui vissera le dernier

Il n’y a pas de chainage horizontal en béton armé vers les 2 mètres de hauteur dans ton garage pour fixer tout ça? Le mien je l’ai fixé là dedans et j’ai opté pour la solution avec les engravures beaucoup moins couteuse! Une solive est une sorte de poutre en bois qui est utilisé pour fabriquer des planchers et soutenir bien souvent des dalles.
En bricolage, On en apprend tous les jours

En fait au dessus de la porte il y a comme une poutre en beton mais le reste c est du parpaing! Je prendrai les metrages demain mais une fois le tout posé je pense qu il ne me restera que 40 a 45 cms pour ranger!
Vissera bien qui vissera le dernier

Comme convenue, voila les dimenssions de ce que je dois couvrir! 3.30 x 2.10 M. Auriez vous une idée des sections que je dois utiliser? Je dois mettre du bric a brac qui traine( velos, cartons, etc…) Je dois laisser une ouverture pour acceder au fond du rangement vers le milieu ou la faire en forme de « U », que me conseillez vous? Merci.
Vissera bien qui vissera le dernier

Je joins à mon message un petit croquis vite fait pour que vous visualisiez ce que je veux réaliser. Comment faire au mieux, pour pas cher.Merci a tous.
Vissera bien qui vissera le dernier

Alextato66 a écrit: : Comme convenue, voila les dimensions de ce que je dois couvrir! 3.30 x 2.10 M. Auriez vous une idée des sections que je dois utiliser? Je dois mettre du bric à brac qui traine( vélos, cartons, etc…) Je dois laisser une ouverture pour accéder au fond du rangement vers le milieu ou la faire en forme de « U », que me conseillez vous ? Merci.Bonjour Alextato66, Je réponds à ta question un peu tard, mais je ne la découvre que maintenant ! Le plancher envisagé est peut-être déjà terminé ? A toutes fins utiles, pour la réalisation d’un plancher léger tel que tu le décris, la section d’une solive de 2,10 m (avec un entraxe du solivage de 50 à 60 cm grand maximum) est de 3,8cm x 15 cm. Si tu envisages de charger un peu plus ton plancher, prévois des solives de section supérieure : 5 cm x 15 cm. Bien cordialement,
A découvrir sur Bricoleurdudimanche
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Des vidéos pour tout savoir faire !
Des vidéos pour tout faire : tutos, trucs, astuces, savoir-faire, mode d’emploi, pour chaque instant de la vie.
Regarder les vidéos
Souvent surnommée le cœur de la maison, la cuisine est une pièce à vivre importante dans l’habitation.
Voir le dossier
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier

chemin de fils
normes électriques pour un (…)
ajout d’une sortie lave vaisdelle
terrasse et carrelage
joint placo angle saillant
infiltration d’eau toiture
bonjour à tous !
adapter escalier escamotable (…)
raccord wc fibrociment/pvc
trepan beton 125mm

Page 1/10
A votre avis, le DIY et la déco sont-ils du bricolage ?
Plan du site :
Fiches Bricolage|
Fiches Matériaux|
Astuces Bricolage|
Vos Brico Projets|
Enquêtes et Dossiers|
Forums
Général :
Conditions générales d’utilisation|
Qui Sommes-Nous|
Contact|
Gestion de l’abonnement newsletter
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des services et publicités personnalisés et pour analyser notre audience.
En savoir plusici .
X
Astuces brico-déco en vidéo ! Apprenez pas à pas des astuces bricolages et découvrez des idées de décoration.
Tout savoir sur la construction maison Le guide référence de l’autoconstruction. Plein d’idées, produits, et vidéos.
Besoin d’un pro pour vos travaux ? Trouvez l’artisan le plus proche de chez vous !
Besoin d’un coup de main pour le jardin ?

Découvrez nos conseils pour l’équiper, l’aménager et l’entretenir en toute saison.
efred
,
Jardibot

fixation solive
Sorry. You are using a suspicious IP.
If youARE NOTa bot of any kind, pleaseclick hereto access the page. Sorry for this !
Otherwise, please have fun withthis page

fixation solive
Voici un extrait gratuit du guide de construction :
Fixation solive/poutre avec Cornière
Bruno, l’auteur du guide, vous dévoile les secrets d’une terrasse en bois réussie :
dimanche 15 mars 2015
Bruno Caillard

Les solives reposent sur les poutres porteuses mais elles doivent y être fixées. Plusieurs techniques peuvent être utilisées :
Si la hauteur de la solive le permet, on peut fixer les vis par le dessus de la solive. On trouve facilement dans le commerce des vis à bois allant jusqu’à 150 mm. Cela permet de fixer des solives de 120 mm de hauteur ou moins. On peut également pratiquer un trou borgne sur le dessus ainsi la tête de la vis descend à l’intérieur de la solive. Ainsi, on peut envisager de fixer des solives de 170 mm de hauteur.
On peut aussi visser en diagonale à 45° de part et d’autre de la solive.
On utilise tout simplement des cornières en L. (Copyright Cocostef)
Il existe des pattes de fixation spéciales. Voir illustration ci-contre. Pour plus d’infos,consulter cet article
Pour participer à
ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci
d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a
été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.
Je construis ma terrasse dans lesrègles de l’art , en toute sérénité.
Le Guide à télécharger (ou en version papier), 330 pages A4 couleur
Bibliothèque de composants SKETCHUP spécial Terrasse Bois, etc.
Forums privés, l’auteur vous répond en direct
Je partage du contenu gratuitement avec mes followers
3 rue du Belvédère – 31120 – GOYRANS

fixation solive

FIXATION MURALIÈRE – TIGES FILETÉES ET SCELLEMENTS CHIMIQUES (chemical seal)

Sign in to add this video to a playlist.
Sign in to report inappropriate content.
Sign in to make your opinion count.
Sign in to make your opinion count.
Rating is available when the video has been rented.
This feature is not available right now. Please try again later.

Category

Entertainment

License

Standard YouTube License

Autoplay

When autoplay is enabled, a suggested video will automatically play next.

A noter que le choix de la section de bois, du diamètre des tiges et de l’espacement entre celles-ci dépendent de la charge à assumer

fixation solive

La quantité demandée est soumise à une validation. Afin de confirmer la quantité souhaitée merci de recopier les caractères suivants et de valider.

Créer mon compte PRO| Mot de passe oublié
Quincaillerie en ligne réservée aux pros  –
 Pour accéder à vos tarifs et pouvoir commander, vous devez êtreenregistré comme professionnelet votre compte doit être validé.
Applications : pour sabot de solive dans matériaux creux (briques, parpaing)… Particularités : expansion sur la première et deuxième alvéole du parpaing ou de la brique. Tirefond fileté sur toute sa longueur. Cheville fendue sur toute sa longueur. Dimensions en mm. Conseil de perçage : ø 12 mm dans matériaux creux. ø 13 mm dans matériaux pleins.
Cheville pour fixation lourde

Code : ING 048 Long. cheville : 130 ø cheville : 12 ø tirefond : 10 Unité de Vente : u Cond. : 25
Site internet du fabricant :Ets Francois INGLESE
Code :VBA352 (Page catalogue : 1004) (Suremballage : 1000)
Code :BAT009 (Page catalogue : 584) (Suremballage : 50)
Code :BAT001 (Page catalogue : 584) (Suremballage : 50)
Code :NOZ114 (Page catalogue : 1014)
Code :MOL143 (Page catalogue : 1037) (Suremballage : 200)
Code :ING023 (Page catalogue : 1041)
Code :ING081 (Page catalogue : 1041)
Code :OLI006 (Page catalogue : 1090) (Suremballage : 25)
Code :BOS561 (Page catalogue : 1409)
Code :AGI106 (Page catalogue : 584) (Suremballage : 30)

En cas de difficulté avec l’utilisation de ce code, vous pouvez nous contacter.

fixation solive
(Le message s’auto-fermera dans 2 secondes)
  Fixer une muraliere dans un mur en parpaings creux
bonjour,
je vais creer un plancher au dessu de mom garage et pour cela j’aurais besoin de fixer une muraliere (63*175) dans un mur en parpaing creux. que me conseillez vous?

1/ corbeaux de scellement tous les metres?
2/ des goujons?
3/autre?

et enfin je fixe les solives au dessus de la muraliere ou sur la muraliere avec des sabots???
coordialement,
nicolas

Tu n’as pas besoin de de mettre une muralière, fixe tes sablot directement dans ton mur avec des tiges filletés et scellement chimique et tamis, dans ton mur et sa ne bougera pas

Bonjour
Fixation de la muralière par goujons (dans tamis et résine)
Les solives au dessus de la muralière avec équerres (le plus rapide et le plus simple)
En tout cas voila comment nous avons fait chez un collègue.
En mettant des sabots cela peut permettre de mettre les solives au même niveau que le haut de la muralière.
RoRo:)

la piece en question fait 2.5m sur 8m…ca veut qu’il faut que je fixe au moins 16 sabots sur un mur. Ce n’est pas un peu compliqué a realiser au niveau de l’alignement??? et au niveau prix??
c ‘est pour cela que je suis parti sur une muraliere.

Re
La fixation des solives sur la muralières avec équerres est en effet plus simple et rapide à réalisée au niveau alignement
RoRo:

merci pour les renseignements.
juste une petite precision, il faut mettre des goujons tous les combiens?
merci

Bonjour,
Bon on va reprendre si tu veux bien:
Du 175 x 63 c’est parfait pour une muraillère, sur 8 m tu peux la faire en deux parties.
Tu scelles des bouts de fers plat voire de cornières à chaque extrémités (à 20 cm) puis tous les 100 cm environ (tu en auras deux à la liaison espacés de 40 cm)
Tu la pose dessus, tu repères des endroits pleins (joints) tu perces ton bois à ces endroits , tu peux faire un lamage (écrou noyé et au ras du bois) tu remets tes muraillères en place et tu perces au travers avec une mèche béton, tu vérifies bien la profondeur et ensuite chevilles métalliques à expansion toutes les 2 solives soit environ 80 cm
Ensuite une fois tes muraillères fixées, tu bats un trait au bleu bien de niveau et tu fixes tes sabots avec deux vis, tu vérifies ton niveau et si ça colle tu complètes avec 4 tirefonds.
Tu ne dis pas ce que tu vas mettre dessus comme plaques donc impossible de te donner l’entraxe de tes solives car c’est suivant la longueur utile des plaques pour que les petits cotés reposent OBLIGATOIREMENT sur une solive (sinon lambourdage supplémentaire)
C’est un garage donc CTBH obligatoire
Si tu veux d’autres renseignements n’hésite pas
Cordialement

Il est 100 fois plus facile de poser les sabots sur du bois n’en déplaise àC3 Concept  Traverse la rivière avant d’insulter le crocodile

Le bruit du fleuve n’empêche pas le poisson de dormir
super et merci pour ces precisions.
je vais mettre du plancherpin massif directement sur les solives (avec bande resiliante entre).
je crois qu’il ne faut pas depasser 45 cm d’entraxe…c’est bien ca?mais je ne suis plus a une solive pres donc s’il vaut mieux reduire l’entraxe pas de probleme.
c’est une piece qui servira de bureau et de chambre.

cordialement

Le bruit du fleuve n’empêche pas le poisson de dormir
c’est la meme que que les muraliere c’est a dire du 63*175
le plancher fait 2.50 m de large

Bonjour
Attention Woody Woodpecker : les chevilles que tu montres en exemple ne sont pas faites pour du parpaing creux !
Il existe des produits adapté, par exemple, chez Hilti.

Tournesol si tu prends la peine de lire mon message je lui dis de les mettredans les joints (c’est la différence avec une muralière on peut choisir ses points de fixation alors que sabots sur agglos, on tombe souvent dans le vide des agglos et là le prix de revient bonjour!!!car il faut passer par le chimique)
Je sais trés bien que ça ne tient que dans du dur, c’est sur la photo d’ailleurs  Traverse la rivière avant d’insulter le crocodile

Le bruit du fleuve n’empêche pas le poisson de dormir
Eh ben!!! tu ne crains rien Niko, tu risques pas de faire du trampolling sur ton plancher, tu es surdimensionné mais bon (prés de trois fois la moyenne…..)  Traverse la rivière avant d’insulter le crocodile

Le bruit du fleuve n’empêche pas le poisson de dormir
Bonjour

Si, j’ai lu.

Mettre des chevilles à expansion dans des joints de parpaings creux, je trouve ça, à la limite, un peu dangereux !

Dans le cas le meilleur, on n’est jamais sûr que les joints sont bien remplis, dans le pire des cas, la paroi de ton parpaing risque d’exploser sous la poussée des chevilles (il s’agit de chevilles « à expansion »).

J’insiste : ces chevilles ne sont pas adaptées. On peut se permettre ce genre d’acrobatie pour fixer un meuble, les conséquences ne seront jalais très grave. Mais un plancher…..

tant que ca??
quelle serait la bonne section ,alors?

1) la muraillère repose sur des cornières scellées
2) les fixations servent pour le déversement d’ailleurs on les mets dans le troisième quart inférieur de la muraillère
3) solives en place, dans les sabots, la muraillère ne bougera plus
4) c’est là toute la différence entre travailler dans un bureau et bosser sur les chantiers……les uns savent ce que les autres ignorent….. et vice versa.

Niko,minimum des 140 x 50, entraxe 400 mm, en résineux C18 pourraient convenir
mais ce n’est pas une section courante…..alors trouve en une d’approchant mais 140 x 50 c’est le minimum et l’entraxe c’est le maximumhein!!!!  Traverse la rivière avant d’insulter le crocodile

Le bruit du fleuve n’empêche pas le poisson de dormir
2 utilisateur(s) sur ce sujet (2 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))

Accueil des forums
Aide
  |– Forum Idées déco
  |– Forum Revêtements
  |– Forum Restauration
  |– Forum Bâtiment
  |– Forum Electricité
  |– Forum Plomberie
  |– Forum Domotique
  |– Forum Auto
  |– Forum Outillage
  |– Forum Electroménager
  |– Forum Chauffage/Clim.
  |– Forum Evénement invités
  |– Forum EcoHabitat
  |– Forum Charpente et Toiture
  |– Forum Copeaux
  |– Forum Métallo
  |– Forum Trucs
  |– Forum Jardinage
  |– Forum Modélisme
  |– Forum Loisirs créatifs
  |– Forum Annonces

 
Powered ByIP.Board
© 2017   IPS, Inc .
Bienvenue invité(Connexion|Inscription)

Confirmé

Groupe: Membres
Messages: 1 273
Inscrit: 16/09/2005
Membre No.: 46 629

Confirmé

Groupe: Membres
Messages: 1 273
Inscrit: 16/09/2005
Membre No.: 46 629

Confirmé

Groupe: Membres
Messages: 144
Inscrit: 20/11/2006
Membre No.: 71 388

Confirmé

Groupe: Membres
Messages: 144
Inscrit: 20/11/2006
Membre No.: 71 388

Confirmé

Groupe: Membres
Messages: 144
Inscrit: 20/11/2006
Membre No.: 71 388

Confirmé

Groupe: Membres
Messages: 144
Inscrit: 20/11/2006
Membre No.: 71 388

Confirmé

Groupe: Membres
Messages: 144
Inscrit: 20/11/2006
Membre No.: 71 388

Nous sommes le : 26/06/2017 – 12:49

fixation solive
Bonjour à tous, Ce fil pour vous poser une question simple : comment fixer une muraillère dans des parpaings ? Je vais sans doute réaliser une mezzanine pour faire un espace de stockage dans le garage de ma belle-maman.Il me faut donc mettre en place un solivage de mur à mur. Plutôt que de venir encastrer chaque solive dans les murs, j’aurai aimé venir les fixer sur des muraillères. Il me faut donc fixer ces muraillères sur les parpaings. Pensez vous que les chevilles a scellement chimiques suffisent pour réaliser cette fixation (je n’en ai jamais utilisé).ou bine au vaut mieux sceller des pattes métalliques avec du mortier ? ou d’autres solutions auxquelles je n’ai pas pensé ? On pourrait aussi mettre des poteaux fixés au mur pour limiter le cisaillement des chevilles mais je préfèrerai pas .. ou des corbeaux… J’aurai bien évité autant que possible de faire de la maçonnerie car ça n’est pas trop mon domaine… Bref je suis preneur de vos idées !!! Cordialement,Fred M
FredM complétement accro Messages: 2479 Points: 5578 Date d’inscription: 30/07/2012 Age: 46 Localisation: Drôme
bonjour je pense que quelques scellements chimiques, ça devrait le faire. Pour en avoir utilisé, l’arrachage est quasiment impossible. Si c’est bien fait, ton parpaing viendra avant le scellement. j’ai un palan qui est maintenu avec des scellements chimiques, et je soulève quasiment une tonne avec. Je n’ai jamais essayé plus lourd.
_________________ La perfection est atteinte lorsqu’il n’y a plus rien à retirer.Aphorisme Zen Le monde phénoménal est un geste de l’Ultime (12e Tai Situpa) Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d’abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.
sangten Modérateur Messages: 6533 Points: 11809 Date d’inscription: 23/01/2013 Localisation: Tarn et garonne
Bonjour, voici ce que j’ai fait chez moi et c’est assez facile à mettre en œuvre. cordialement, Geours Merci de ne pas utiliser la fonction « JOINDRE UN FICHIER  » pour poster une image. Cette fonction stocke les images sur le forum qui à un espace de stockage limité, contrairement à SERVIMG. Merci de lire ceTUTOqui explique comment poster une image. Images supprimées, voir:Charte de bonne conduite Merci de ta compréhension.
geours petit nouveau Messages: 18 Points: 36 Date d’inscription: 23/01/2012 Age: 70
Bonjour, La cheville chimique marche trés bien. Il te faudra ajouter un tamis pour du parpaings creux. http://apps.fischer.de/poc/default.aspx?page=details&layertype=Z&sprache=FR&kat=$MART-HK-$MKAT-HK-$MPG-CHEMIE-$MZG-INJMAUER-$MUG-F110&ekat=$EKAT-EL-FR#hyperlinkinstallationhead c’est un peu contraignant pour la mise en oeuvre (attention temps de sechage) Sinon chez Hilti on travaille avec de grosse cheville plastique et vis mécanique. Mais on en met 2 ou 3 fois plus comparé à la cheville chimique.
Emi81 très actif Messages: 343 Points: 552 Date d’inscription: 29/05/2013 Age: 36
Re, merci pour vos infos ! Sangten , ton palan est fixé sur un mur vertical ? et les cheville sont bien prises dans des parpaings creux, pas dans un chaînage ? Combien as tu de chevilles pour cette fixation stp ? Geours, merci pour tes photos. par contre je remarque que chez toi il y a bien des poteaux sous la muraillère. Du coup tes chevilles ne travaillent qu’a l’arrachement et pas au cisaillement. Ce que je voudrais savoir c’est si je peux éviter de mettre ces poteaux… Emi81, merci pour la précision,. C’est bien ce type de cheville + tamis que j’avais l’intention d’utiliser..Tu confirmes qu’il n’y a besoin de rien d’autre que les chevilles ?? Ce qui m’effraie un peu c’est que le parpaing s’effrite, comme il est creux. Mais c’est juste un « ressenti », qui ne repose sur rien de concret… je vais avoir une portée d’environ 4m (longueur des solives), sur 7m de long (longueur de chacune des muraillères). Avez vous une idée du nombre de chevilles nécessaire (1 par mètre linéaire de muraillère, ca suffirait ?) Comment calculer ce nombre de cheville nécessaire ? cordialement fredM
FredM complétement accro Messages: 2479 Points: 5578 Date d’inscription: 30/07/2012 Age: 46 Localisation: Drôme
Fred M a écrit: Tu confirmes qu’il n’y a besoin de rien d’autre que les chevilles ?? Ce qui m’effraie un peu c’est que le parpaing s’effrite, comme il est creux. Mais c’est juste un « ressenti », qui ne repose sur rien de concret…
Fred M a écrit: Comment calculer ce nombre de cheville nécessaire ?
Emi81 très actif Messages: 343 Points: 552 Date d’inscription: 29/05/2013 Age: 36
il faut savoir aussi ce que peut accepter ton parpaing…  creux, alvéolé, plein, stepoc… chacun d’entre eux on une résistance différente… même si ici ce n’est pas la résistance à l’arrachement qui compte, je demanderais tout de même a un vendeur de cheville ( contact sur leur site internet) ce qu’ils conseillent en fonction du support en plus ca ne coute rien !!. J’ai déjà vu des parpaings éclater au percement (diam de 10) avec la percutions…. Je les pose toujours dans du béton plein, ou dans le chainage. dans du creux je ne le ferai pas. je préférerais poser un poteau, ou encastrer/noyer la muraliere.Le chimique c’est tres bien, tellement bien que ca arrachera le support si le serrage est trop fort…. Précise quel type de support et si tu peux faire de la maçonnerie… avec une photo quoi !! ce n’est que mon avis.. diwall
diwall posteur Régulier Messages: 104 Points: 246 Date d’inscription: 29/04/2012 Localisation: Morbihan
diwall a écrit: J’ai déjà vu des parpaings éclater au percement (diam de 10) avec la percutions….
Emi81 très actif Messages: 343 Points: 552 Date d’inscription: 29/05/2013 Age: 36
Fred M a écrit: Re, merci pour vos infos ! Sangten , ton palan est fixé sur un mur vertical ? et les cheville sont bien prises dans des parpaings creux, pas dans un chaînage ? Combien as tu de chevilles pour cette fixation stp ?
_________________ La perfection est atteinte lorsqu’il n’y a plus rien à retirer.Aphorisme Zen Le monde phénoménal est un geste de l’Ultime (12e Tai Situpa) Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d’abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.
sangten Modérateur Messages: 6533 Points: 11809 Date d’inscription: 23/01/2013 Localisation: Tarn et garonne
tu n’as pas de risque d’arrachement non plus puisque le solive l’empêche. (rotation de la poutre supprimer) pour le cisaillement le risque est limité car le solivage va faire arcbouté l’ensemble de la structure entre les deux murs. je mettrai une cheville tous les mètres mais en alterné (haut et bas). tu vas pas posé 1 tonne sur la mezzanine??
elrond complétement accro Messages: 669 Points: 1351 Date d’inscription: 23/11/2012 Localisation: Ile et vilaine
Bonjour fred Moi je viens de realiser une extention de mon atelier sur le cote de ma maison j’ai donc au vu de la longueur 8mt j’ai mis deux bastain de 4 mt sceller dans les pignons et reposant au milieu sur un bastain vertical par securite et j’ai fixer par scelement chimique tout les 1mt mes deux bastains je peu te joindre des photos si tu veut ce soir si j’ai le temps
_________________ Amicalement  Christian Un intellectuel assis va moins loin qu’un con qui marche La simplicité et la candeur sont les véritables rayons de la sagesse Le sage se perd en combattant ses pensées, et l’insensé se perd en les suivant
pompom37 Modérateur Messages: 3686 Points: 5914 Date d’inscription: 03/12/2009 Age: 60 Localisation: Tours
Fred M, effectivement j’ai des poteaux 10×10 tous les 1.5m environ et mes muralières 10×23 sont simplement posées dessus et maintenues en place par des plaques métalliques. ensuite le solivage 10×23 est posé dans des sabots métalliques et arcbouté sur les muralières. Les poteaux sont fixés dans le mur de brique avec des tirefonds et chevilles plastique dans les joints ciment. Pour le modérateur veuillez m’excuser à propos des photos, j’aurais dû lire le tuto avant, c’est noté. cordialement, geours
geours petit nouveau Messages: 18 Points: 36 Date d’inscription: 23/01/2012 Age: 70
Bonjour à toutes et tous. La solution du scellement chimique parait être la meilleure, à condition qu’il soit suffisamment traversant pour aller chercher toutes les alvéoles du parpaing. Les fabricants de poutre en I recommandent une fixation entre chaque solive dans le cas de la constitution d’un plancher d’étage Autre chose qui n’a pas été abordé. Le fixation sera donc assurée (si cette solution chimique est retenue) par des tiges filetées. Il apparait (et là ce sont des spécialistes qui me l’ont soutenu) que ces tiges doivent passer dans un tube d’un diamètre intérieur égal au diamètre extérieur de la tige, tube, bien sûr insérée dans la muralière. Ceci afin d’éviter que le filetage de la tige nuene s’enfonce dans le bois, ce qui vu la profondeur du filet vous donne du jeu dans la fixation. Lorsque ceci m’a été exposé, j’étais sceptique, mais je l’ai expérimentée à mes dépens. Les désordres n’ont pas été graves, certes, mais ils auraient pu être évités. Bonne bricole Edmond
Brico46 très actif Messages: 328 Points: 665 Date d’inscription: 25/01/2012 Age: 71 Localisation: Allier
bonsoir fred comme prevue je te met 2 photo ou tu vois bien comment j’ai realiser les miennes pris dans le beton en bout et bastain vertical au milieu ou repose les deux bastains le tout fixer par cheville chimique, j’ai du mettre tout les 50cmvoila
_________________ Amicalement  Christian Un intellectuel assis va moins loin qu’un con qui marche La simplicité et la candeur sont les véritables rayons de la sagesse Le sage se perd en combattant ses pensées, et l’insensé se perd en les suivant
pompom37 Modérateur Messages: 3686 Points: 5914 Date d’inscription: 03/12/2009 Age: 60 Localisation: Tours
bonsoir à tous! mon avis qui n’engage que moi..!  dans du parpaing, sceller des pattes, c’est facile et économique.. j’ai acheté du fer plat, ouvert le bloc au marteau, fait du mortier pas trop liquide et placé les fers.. les fers ouverts en deux coté mur pour bien prendre dans le mortier.. puis une fois sec, j’ai soudé une autre patte à 90° à l’épaisseur de la solive pour le maintien.. çà donne çà: et çà peut même recevoir une grosse surcharge..!!:   bonne bricole! den’s
den’s complétement accro Messages: 658 Points: 1165 Date d’inscription: 01/05/2011
^Bonsoir à tous, petite question à pompom. tu as placé un grand nombre de tiges filetées, tenues au mortier chimique. elles traversent la poutre en bois. comment as tu réalisé, en pratique, parce que, il me semble, les trous doivent être pilpoil en face des tiges filetées (ou l’inverse), et les tiges doivent en plus être bien perpendiculaires au mur. merci. ++
bricoleux complétement accro Messages: 2604 Points: 6369 Date d’inscription: 25/03/2012 Localisation: belgique/ardennes
Bonsoir bricoleux c’est tres simple j’ai percer mon bastain avant a intervalle de 50ensuite j’ai positionner mon bastain sur sa futur place et fait le marquage au perfo dans le parpaing juste ce qu’il faut env 1cm j’ai enlever le bastain et percer bien perpendiculaire en traversant le parpaing jusqu’a la deuxieme alveole bein sur il faut percer doucement et ne surtout pas eclater la deuxieme alveole car c’est elle qui tiens la tige filete et te tamis bien droit et apres tu met tes chevilles tamis tu injecte ta resine et tu rentre ta tige fileté et tu laisse secher ensuite tu represente ton bastain et ca rentre tout seul 
_________________ Amicalement  Christian Un intellectuel assis va moins loin qu’un con qui marche La simplicité et la candeur sont les véritables rayons de la sagesse Le sage se perd en combattant ses pensées, et l’insensé se perd en les suivant
pompom37 Modérateur Messages: 3686 Points: 5914 Date d’inscription: 03/12/2009 Age: 60 Localisation: Tours
diwall a écrit: J’ai déjà vu des parpaings éclater au percement (diam de 10) avec la percutions….
diwall posteur Régulier Messages: 104 Points: 246 Date d’inscription: 29/04/2012 Localisation: Morbihan
diwall a écrit: J’ai déjà vu des parpaings éclater au percement (diam de 10) avec la percutions….
Emi81 très actif Messages: 343 Points: 552 Date d’inscription: 29/05/2013 Age: 36
diwall a écrit: J’ai déjà vu des parpaings éclater au percement (diam de 10) avec la percutions….
diwall posteur Régulier Messages: 104 Points: 246 Date d’inscription: 29/04/2012 Localisation: Morbihan
Bonsoir à tous, Bon me voila avec plein d’infos !! Merci Christian, Diwall, Den’set les autres !! J’y vois plus clair.. Par contre je suis bien incapable d’identifier le type de parpaings dont il s’agit !!! Il va peut être se greffer une histoire d’isolant dans ce garage , du coup , ca ne serait pas embetant qu’il y ait des poteaux..Pour la solution des pattes métalliques fixées j’y ai pensé.. mais je ne sais pas souder ce genre de trucs et je ne suis pas équipé pour le faire !!!! En tout cas merci encore pour les exemples les photos, tout ça.. MB, c’est vraiment top, y’a pas à dire !!   Tres cordialementFredM
FredM complétement accro Messages: 2479 Points: 5578 Date d’inscription: 30/07/2012 Age: 46 Localisation: Drôme
diwall a écrit: je parle du creux simple ,creux « amelioré » , de l’alveolé/perfore et meme du plein… la qualité des parpaings varie. certe en resistance a l’ecrasement ils repondent a la norme mais en resistance au percement ca arrive qu’ils eclatent… diwall
Emi81 très actif Messages: 343 Points: 552 Date d’inscription: 29/05/2013 Age: 36
le plus souvent derrière le terme « parpaing » on pense à agglomérés béton.dans ça (sauf au niveau des chainages) j’évite le marteau perforateur qui est trop violent : la perceuse à percussion « classique » est plus adaptée. on peut améliorer la qualité de l’ancrage en introduisant ensuite un petit tuyau dans le trou pour souffler la poussière il est en effet préférable de gainer la tige filetée dans un morceau de tuyau (même métal de pref) pour son passage dans le bois. la longueur de cette entretoise va donner le serrage : elle doit donc être un peu plus courte que l’épaisseur de bois pour le compresser un peu perso je met un peu de frein de filet
phil135 très actif Messages: 246 Points: 494 Date d’inscription: 21/09/2012 Localisation: france, essonne, nord
phil135 a écrit: on peut améliorer la qualité de l’ancrage en introduisant ensuite un petit tuyau dans le trou pour souffler la poussière
oliver67 complétement accro Messages: 1013 Points: 2123 Date d’inscription: 05/06/2012 Age: 41 Localisation: de l’autre côté des Vosges
Bonjour a tous,Bonjour Olivier, je viens juste de voir ton message… désolé pour ma réponse aussi tardive.. Je ne comprends pas bien la geometrie de ta solution….. Je ne vais pas mettre des madriers en travers pour supporter des muraillères qui vont supporter des solives ?? ça fait 3 épaisseurs de bois !De plus, je viens d’avoir les cotes, le niveau fini du plancher de la mezzanine ne doit pas etre plus haut que 2.20 m.. ca ne laisse pas beaucoup d’epaisseur… bien cordialement,Fred
FredM complétement accro Messages: 2479 Points: 5578 Date d’inscription: 30/07/2012 Age: 46 Localisation: Drôme
   sangtenle Lun 4 Nov 2013 – 12:10
   diwallle Lun 4 Nov 2013 – 14:43
   sangtenle Lun 4 Nov 2013 – 15:14
   elrondle Lun 4 Nov 2013 – 15:18
   pompom37le Lun 4 Nov 2013 – 15:42
   Brico46le Lun 4 Nov 2013 – 17:16
   pompom37le Lun 4 Nov 2013 – 19:03
   bricoleuxle Lun 4 Nov 2013 – 19:29
   pompom37le Lun 4 Nov 2013 – 20:03
   diwallle Lun 4 Nov 2013 – 21:02
   diwallle Lun 4 Nov 2013 – 21:23
   phil135le Mar 5 Nov 2013 – 9:39
   oliver67le Mar 5 Nov 2013 – 10:24
   FredMle Jeu 14 Nov 2013 – 14:45

fixation solive

Gros Oeuvre Général

Isolation

Maconnerie, Chape

Toiture, Charpente

Chassis, fenêtres, velux

Cheminée, tubage

Fixation solive sur linteau porte de service
linteau.jpg
Taille de fichier: 124.1 KB
Affichages: 0
Charge sur appuis = +/- 245 kg. par solive.
Section des muralières = 38 x 200 mm serait suffisant.
Percements pour fixations tous les 50 cm à 6.5 cm de hauteur en partant du bas.
Percements diamètre 12 mm pour tiges filetées M10 scellées chimiquement.
Le linteaux en béton peut être percé sans problème cela ne risque rien.
La profondeur de percement voir recommandations du fournisseur.​

Sur nos blogs

Mai-Juin 2017 Travaux en cours

Déco chambre bébé

Semaine 16 (19/06-25/06) – Encastrement électrique et rejointoiement

Le permis d’urbanisme (anciennement appelé « permis de bâtir » ;-) )

Mercredi 14 juin – Raccordement à Voo

Nous contacter
Accueil
Haut
RSS

Conditions d’Utilisation
A propos de BricoZone
YT FB TW